Foire Aux Questions

Vous avez une question concernant la Coop des Dômes? La réponse est certainement ici.

Les questions les plus fréquemment posées sont recensées dans cette rubrique.

Si vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter en utilisant notre formulaire.

Combien faut-il de coopérateurs pour démarrer ?

Difficile de répondre à cette question pour l’instant ! Les projets connus visent en moyenne 2000 coopérateur∙rice∙s pour pouvoir ouvrir une structure définitive. Qu’en sera-t-il pour Clermont-Ferrand ? nous sommes aujourd’hui 400 adhérent∙e∙s à l‘association les ami∙e∙s de la Coop des Dômes.

Quelles seront les étapes ? Y en aura t'il une intermédiaire ?

L’association s’est montée au tout début 2017, avec des adhérent∙e∙s de la Doume, la monnaie locale du Puy de Dôme.
Depuis mai 2018, nous avons organisé un groupement d’achats, pour expérimenter le modèle de coopération et participation. Chaque quinzaine, nous avons ainsi testé les produits et le fonctionnement, et c’est une réussite ! Les membres de la Coop des Dômes sont venu∙e∙s organiser la vente, distribuer les commandes et se régaler des premiers produits.
Notre étape maintenant est celle de l’ouverture d’un magasin : de taille d’une épicerie, située place des droits de l’homme dans le quartier des Vergnes à Clermont-Ferrand, avec des ouvertures les mardi, jeudi et vendredi de 16 h 30 à 19 h, le mercredi de 9 h à 11 h 30, et le samedi de 10 h à 18 h.
Venez nous rencontrer et voir si ce projet vous plait !
Les premières courses ne nécessitent pas d’être adhérent∙e∙s.
Par la suite, nous rêvons d’un plus grand espace, un supermarché, ou peut-être 2 épiceries, différemment implantés dans la ville… rejoignez-nous, toutes ces évolutions dépendront de notre nombre, de notre énergie et volonté collective !

Dans quel délai le supermarché va t'il ouvrir ?

L’épicerie place des droits de l’homme ouvre le 17 novembre 2018 !
Il aura fallu 1 an et demi de gestation pour monter ce projet.

Quelle est la différence entre l'association et le supermarché ?

L’association « Les Ami∙e∙s de La Coop des Dômes », aujourd’hui porte le projet et travaille à sa concrétisation. Elle continuera après l’ouverture du magasin pour créer de l’animation autour des valeurs de la charte.
Le magasin pourrait adopter une entité juridique indépendante, géré par les coopérateurs et coopératrices, on l’imagine tel que en 2019 ou 2020… là encore, cela sera discuté en assemblée générale, cela dépendra des membres et de leur choix collectif.

Qu'est-ce qu'un supermarché coopératif et participatif ?

Selon Tom Boothe, « un supermarché coopératif est une structure à but non lucratif qui appartient à celles et ceux qui l’utilisent. »
Notre magasin est aussi participatif, car ce sont les coopérateurs et coopératrices qui participent à tout niveau à son fonctionnement :
– en adhérant à l’association les Ami∙e∙s de la Coop des Dômes
– en donnant toutes les 4 semaines 3 h de son temps -sous des formes diverses, adaptée à chacun∙e : contribution au fonctionnement du magasin, réalisation des objets (couture par exemple) dont nous avons besoin, toute autre proposition qui sera validée par le collectif…-
– en participant au choix des produits présents dans le supermarché et aux prises de décisions lors des AG
– et… ensuite, en achetant des parts sociales si nous changeons de structure juridique.

Où va se trouver le supermarché ?

Il se situe place des droits de l’homme, dans le quartier des Vergnes à Clermont-Ferrand, c’est devant le dernier arrêt du tramway de la T2C ; 103 rue d’Aulteribes pour l’adresse de livraison et de GPS 😊

Quels produits seront proposés ?

Les produits sont sélectionnés en fonction des exigences des coopérateurs et coopératrices. Pour satisfaire la diversité des sensibilités et permettre à tou∙te∙s d’acheter en fonction de ses moyens, chaque produit fera l’objet de références variées.

Y aura-t-il uniquement du bio ?

L’enjeu du supermarché est de permettre au plus grand nombre l’accès à des denrées de qualité : c’est-à-dire conformes aux labels de l’agriculture bio autant que possible, ou équitables ; de saison ; locales et préférentiellement en circuits courts : c’est-à-dire sans intermédiaire entre producteur∙rice∙s et nous. Un groupe de travail est constitué pour développer les partenariats avec les producteurs et productrices locaux∙ales et définir les préférences des adhérent∙e∙s, c’est le groupe « approvisionnement », qui a fait travailler pendant deux réunions le collectif sur les caractéristiques auxquelles les produits doivent répondre.

Est-ce que mon investissement est remboursable ?

En association, l’adhésion de 5, 10 ou 20 € annuelle reste acquise. Néanmoins, sous statut coopératif, vous verserez à l’entrée, une (ou des) parts sociales, parts qui vous seront restituées si vous décidez de quitter la coopérative. Les modalités restent à définir.

Quel sera le montant des parts sociales ?

Nous n’avons pas décidé du montant minimum d’investissement pour être coopérateur∙rice. Les projets connus ont un montant d’investissement de départ entre 50 et 100 euros. Pour les bénéficiaires des minimas sociaux ainsi que les étudiant∙e∙s la moyenne se situe plutôt entre 10 et 20 euros. Rejoignez-nous pour participer à cette décision !

Pourquoi adhérer à l'association "Les Ami.e.s de La Coop des Dômes" est important pour la création de notre supermarché coopératif et participatif ?

En adhérant à l’association, outre votre apport financier, vous montrez que le projet vous tient à cœur. Cela nous permet aussi de connaître le nombre de coopérateurs et coopératrices susceptibles de participer à la vie de la coopérative et donne de la force à notre projet. Depuis mai 2018, et dès novembre 2018 cela vous permet de venir acheter vos produits dans le magasin, en y participant à hauteur de 3 heures toutes les 4 semaines.
D’autre part lorsque vous êtes adhérent∙e∙s de l’association vous êtes régulièrement informé∙e∙s des avancées du projet, vous pouvez participer à toutes les décisions débattues en assemblée générale et vous pouvez à tout moment rejoindre un groupe de travail (pour rappel, les groupes : recrutement d’adhérent∙e∙s, approvisionnement, étape intermédiaire-magasin, vie associative, communication, et coordination : représentation légale et direction collégiale).